NOUVELLE ADRESSE | Situé maintenant au 85 Boul. St-Raymond | Livraison gratuite pour les commandes de plus de 125$ | Service de cueillette disponible en 24h | Pour en savoir plus cliquez ici

Le pouvoir de l'empathie

Grand-mère et petite fille qui font de la peinture

Février est le mois de l'histoire des noirs

Comment parler de l'autre à l'école?

Que ce soit chez les tout-petits (1 à 3 ans) ou les enfants un peu plus vieux, et même chez les adultes qui à première vue semblent différents de toi, l’empathie aide à comprendre l’autre.

 

L'enfant est-il différent de l'adulte?

Savais-tu que le développement du cerveau de l’enfant est différent de celui d’un adulte? L’enfant a un cortex préfrontal immature. Le cortex préfrontal aide à réguler les émotions c'est-à-dire à retrouver un peu de rationnel.

L’enfant, lorsqu’il vit un « petit drame » de la vie quotidienne, il s’agit dans son corps, dans son être tout entier, d’un gros drame. Il n’a pas la maturité cérébrale pour réguler ses tempêtes émotionnelles. Il a besoin d’un adulte bienveillant pour l’accompagner et le soutenir.

Imagine si tu vivais une peine d’amour à tous les jours comment tu serais fatigué ou détestable d’avoir vécu ce gros drame.

Quand ton enfant ressent les émotions cela est bien réel.

L’enfant n’a pas les outils pour se réguler seul. Même à l’âge adulte lorsqu’on vit des émotions, elles sont bien réelles, voire ressenties dans le corps.

L'humain a-t-il un passé générationnel?

Février, c’est le mois de l’histoire des noirs et j’ai décidé d’en parler ici même si je ne suis pas une personne racisée.

As-tu déjà imaginé te rendre à une toilette publique et y voir une affiche :  « Pour les blancs » ou encore « Pour les gens de couleur «  (en anglais, c’était « colored »)? Ces affiches étaient tout à fait communes pour ne pas dire « normales » dans les années 1960 aux États-Unis.

Plus près de nous, au Canada, il existait de la ségrégation raciale dans les écoles. Ce n’est qu’en 1983 que la dernière école ségrégée ferme ses portes (En Nouvelle-Écosse). Les enfants blancs n’allaient pas à la même école ou encore pas aux mêmes heures que les enfants noirs. Comment penses-tu qu'une personne noire vivait-elle cette forme de racisme à cette époque? D'après toi, quelle émotion cette personne a ressenti?     

Si tu fais un calcul rapide cela signifie que les enfants noirs d’aujourd’hui connaissent un grand-père ou une grand-mère qui a vécu de la ségrégation raciale.

Ton imagination peut-elle servir à déclencher ton empathie?

Si tu es comme moi « blanche », as-tu déjà essayer d’imaginer la vie d’un grand-père ou d’une grand-mère à la peau noire dans les années 1960 en Amérique du nord? Cela ne fait pas si longtemps que cela.

Si tu traverses la ligne du temps un peu plus loin, que ce soit en comparant l’histoire de la nation québécoise, c’est-à-dire le « nous » collectif au Québec à celle des communautés noires, en pensant simplement que les colons français étaient des individus libres tandis que les individus noirs étaient assujettis aux personnes blanches, ceci en dit suffisamment long sur les différences historiques.

On peut imaginer la vie différente que les blancs et les noirs ont menées.

Deux modèles de femmes intelligentes et empathiques noires

Il y a deux personnes noires que j’admire beaucoup.

Michelle Obama et Oprah Winfrey qui d'après moi sont des femmes intelligentes et conscientes du monde dans lequel elles vivent.

Je peux sûrement aussi ajouter qu’elles sont des personnes très empathiques.

Il y a quelques années, j’ai écouté le livre audio de Michelle Obama « Becoming » et j’ai aimé imaginer la vie d’une fille du sud de Chicago.

Je ne m’étais jamais vraiment posé la question, comment le « noir » moyen aux États-Unis pouvait vivre presqu’à la même époque que moi.

Que ce soit avec les enfants ou encore devant une personne « différente », voire de couleur, ton imagination et l’empathie t’aideront à comprendre sa situation et à communiquer avec elle.

Le mois de février pour moi

Parfois, on a tous des émotions hautes en énergie positive (joie) et basses en énergie négative (tristesse).

Pour ma part le mois de février est un mois plutôt triste.

J’ai perdu mon père en février 2021 et ma grand-mère maternelle en février 2020.

Aussi, le mois de février, c’est un mois de renouveau. Ma fille, ma petite princesse, est née en février 2015 dans un pays où c'était déjà le printemps.

Je crois que les deuils et les naissances amènent l’individu à se transformer.

Alors, si tu es comme moi et que tu trouves le mois de février un mois un peu plus lourd.

Trouver la motivation de continuer et d'avancer

Tu peux écouter ce discours de motivation d'Oprah Winfrey. Cela m’aide à me sentir positive et me donne de l’énergie.

Je dépose la vidéo ici tu peux l'écouter si tu as besoin d'un peu de lumière pendant le mois de février (ou un autre mois).  

Je te souhaite un mois plein d’empathie que ce soit pour les personnes de couleur et les enfants qui sont aussi différents des adultes, mais aussi semblables en étant de petits humains, les humains de demain.

Sources : 

https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/segregation-raciale-des-noirs-au-canada

https://www.journalacces.ca/actualite/joel-monzee-celui-qui-comprend-le-cerveau-des-enfants-et-ados/

https://joelmonzee.com/soutenir-le-developpement-affectif-de-l-enfant/

(Conférence d'Isabelle Filliozat, émotions et crises de rage à la lumière des neurosciences) https://www.youtube.com/watch?v=K6EVgWL04zQ&t=1307s

Jacinthe Mainguy photographie

1 commentaire

  • Bonjour Jacinthe. Merci pour cet article. Je voulais juste rajouter que la ségrégation c’est pas juste les grands-parents qui l’ont vécu, car le racisme est bel et bien et moi mère de 43 ans j’en ai vécu et j’en vis encore tout le temps. Il ne faut pas l’oublier.
    Au plaisir de te lire à nouveau bientôt.

    Fabienne

    Fabienne Cadet

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés